Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2010

Liste Officielle CdM F1 2011
modifiée le 02 Dec 2010 :
McLaren (Lewis 3 et Jenson 4 au lieu de Jenson 3 et Lewis 4)
Williams (14. Pastor Maldonado)


Red Bull Racing

1. Sebastian Vettel

2. Mark Webber

Vodafone McLaren Mercedes

3. Lewis Hamilton

4. Jenson Button

Scuderia Ferrari Marlboro

5. Fernando Alonso

6. Felipe Massa

Mercedes GP Petronas F1 Team

7. Michael Schumacher

8. Nico Rosberg

Renault F1 Team

9. Robert Kubica

10. TBA

AT&T Williams

11. Rubens Barrichello

12. Pastor Maldonado

Force India F1 Team

14. TBA

15. TBA

Sauber F1 Team

16. Kamui Kobayashi

17. Sergio Perez Mendoza

Scuderia Toro Rosso

18. TBA

19. TBA

Team Lotus

20. Jarno Trulli

21. Heikki Kovalainen

HRT F1 Team

22. TBA

23. TBA

Marussia Virgin Racing

24. TBA

25. TBA

Publicités

Read Full Post »

Alors la course maintenant… Bon alors tout le monde s’imagine qu’une fois que les feux rouges s’éteignent  (heu.. oui il n’y a plus de feu vert) ça va se précipiter, se doubler, se redoubler, queues de poisson, freinages tardifs, dérapages, contre-braquage, tonnerre mécanique quoi… Ben non ca c’est les p’tits jeunes en ville pour le GP des Feux Rouges, la effun c’est plus subtil.

Alors…. Toutes les voitures sont sur la grille et elles commencent par faire un tour gentiment histoire de vérifier que tout va bien, les ignares appellent ça le tour de chauffe, c’est en vérité le tour de formation. La effun il faut connaître le vocabulaire aussi.

Bon tout le monde se réaligne sur la grille (elle est marquée au sol, Felipe souviens toi…) prêt a partir des que les feux passeront du rouge a…rien (5 feux éteints). C’est une procédure automatique et aléatoire de sorte que personne ne sait quand les feux vont s’eteindre. Il faut essayer de passer autant de concurrents que possible parce que le départ c’est quasiment la seule occasion de doubler. Mais il ne faut pas démarrer avant que les feux ne soient plus rouges (Fernando, fait pas le con !)

Donc les feux s’eteignent, ceux qui ont un bon système de démarrage peuvent gratter quelques places, ceux qui sont sévèrement burnes peuvent en gagner quelques autres au premier virage.

La course va maintenant se dérouler suivant deux cas de figure :

Les plus rapides sont devant : Comme ils sont devant personne ne les embête et ils vont dégager un écart sur le groupe de poursuivants au rythme d’environ 1 a 2 secondes par tour… Donc au bout de 10/20 tours ils auront dégagé les 20 secondes qui leur permettent de s’arrêter changer leurs pneus et de repartir devant.

Les plus rapides ne sont pas devant : Alors la c’est qu’ils ont fait une grosse bêtise en qualif c’est très très rare… Un exemple ? il se met a pleuvoir pendant les qualifs, les « rapides » qui ont plein d’ordinateurs, mais personne qui met le nez dehors, pensent que la pluie va s’arrêter alors ils attendent… mais la pluie ne s’arrête pas et comme la piste ressemble maintenant a une piscine ils sont cuits et ne pourront pas égaler les temps faits par des teams plus modestes. L’autre possibilité c’est qu’un –ou plusieurs pilotes des teams rapides rate ses qualifs. Comme je l’ai dit plus haut 3 tours pour sortir une performance … c’est  très difficile et de temps en temps il y en a un qui se rate…

Tout ca ne changera rien a la course, si t’es pas devant tu ne gagneras pas… ça fera un grand prix atypique donnant a certains pilotes l’occasion de briller un peu. Les groupies auront des vapeurs en voyant leur champion doubler et redoubler enfin de la course comme au bon vieux temps !

On attendra patiemment une quarantaine de tours pour constater que la course est finie, mais elle l’était déjà bien avant.

Pour trouver un peu d’intérêt il faut s’intéresser aux combats dans les groupes… Ah oui je ne vous l’ai pas dit, un plateau de effun standard voit les voitures classées en 3 groupes : les rapides (entre une et deux voir trois écuries, presque toujours les mêmes, sauf modification du règlement technique d’une année sur l’autre et qui permet a certains d’arriver en début de saison avec une grosse surprise non imaginée par les autres), les moyens, et les lents (ce sont des équipes qui n’ont pas beaucoup de moyens et qui sont rachetées tous les 3 ou 4 ans par un milliardaire qui a un peu de fric a balancer pour se faire un peu de pub, mauvaise en général…).

Dans les groupes donc que ce soit celui des rapides ou un autre il y a encore deux possibilités : Soit les pilotes peuvent prendre 2s d’avance ou un peu plus et ils pourront s’arrêter au stand et retrouver leur place quand l’autre s’arrêtera a son tour, soit ils ne peuvent pas et la ils peuvent espérer –si leurs mécanos sont fortiches- «doubler dans les stands» c’est-à-dire gagner dans les stands le temps qu’ils n’ont pas pu gagner sur la piste.

Bref vous l’avez compris la plupart du temps après le premier tour on sait qui va gagner, ou entre qui et qui ça va se jouer…

Bon voila… la prochaine fois je vous parlerai des circonstances qui peuvent mettre un peu la pagaille dans ce bel ordre des choses (accident, casse, changement de météo, safety car)…

Read Full Post »

Le GP de F1 pour les nuls:

Un GP de F1 se déroule sur 3 jours il comporte 2 séances d’essais libres le premier jour (vendredi sauf Monaco : Jeudi) , une 3eme séance d’essais libres et une séance d’essais qualificatifs (« les qualifs ») le 2eme jour (le samedi), et la course proprement dite le 3eme jour (dimanche).

La course comprend un certain nombre de tours (variables suivant les circuits dont le périmètre est toujours différent) qui doivent totaliser 300 kilomètres et obéir a deux autres règles :

– Les voitures doivent avoir embarqué suffisamment de carburant pour toute la course et

– Elles doivent obligatoirement s’arrêter pour effectuer un changement de pneus :

Il y a toujours 2 catégories de pneus : Des «durs» et des «tendres» et quand il pleut des «intermédiaires » et des «pluie» mais bien sur quand il pleut on n’est pas obligé de passer un train de chaque c’est le temps qui décide du pneu le plus adapté. En gros on va dire que les durs sont plus résistants mais accrochent moins bien, et les tendres c’est le contraire. Enfin en gros parce que cette année Bridgestone (le fabricant des pneus) nous a joué quelques tours et que quelquefois les durs étaient plus rapides et les tendres pouvaient tenir toute la course… La F1 c’est compliqué et il faut faire beaucoup d’efforts pour comprendre

Pendant les 3 séances d’essais libres les écuries ajustent leur monoplaces au circuit et testent leurs évolutions diverses. On ne peut pas tirer beaucoup de conclusions de ces essais libres, car en général on ne sait pas ce que les teams sont en train de tester, cependant en général les plus rapides font les meilleurs temps –on a sa fierté tout de même !- mais l’ordre n’est pas forcement fiable car les équipes sont souvent cachotières… La F1 c’est très subtil et des fois on s’y perd un peu

Les choses sérieuses commencent avec les qualifs.Lors de cette séance divisée en 3 périodes (Q1, Q2, Q3) on va déterminer la position des voitures sur la grille de départ en fonction des meilleurs temps réalisés sur un tour. C’est une procédure assez naturelle en sports mécaniques sur piste : les plus rapides se retrouveront devant et les monoplaces espacées de 8 mètres et positionnées alternativement sur 2 lignes : Une sur la droite de la piste l’autre sur la gauche a partir de la première (pole position).

.La procédure de qualification en trois étapes consiste a éliminer des voitures a chaque étape afin de terminer avec seulement 10 voitures en piste a la fin (Q3). Donc si on a 24 voitures comme en 2010 on éliminera les 7 plus lents a chacune des deux premières phases : 24 -> 17 -> 10.

Les 7 éliminés de Q1 (20 minutes) occuperont donc les positions 18 a 24 en fonction des temps réalisés, les 7 éliminés de Q2 (15 minutes) occuperont les positions 11 a 17 toujours en fonction des temps réalisés EN Q2 .

Les 10 derniers se battront pour la pole position – le Graal du pilote de vitesse- et seront classés en fonction des temps obtenus EN Q3.

Quelquefois on s’aperçoit que certains éliminés en Q2 ont fait des temps plus rapides que ceux réalisés par certains pilotes en Q3… La F1 ca peut être injuste mais il faut savoir faire le bon temps au bon moment…

La Q3 c’est très compliqué : Les pilotes ne disposent que de dix minutes et un tour de circuit prend en général  autour de 1mn 30 c’est-à-dire qu’on ne peut pas faire plus de 6 tours, mais pour faire un tour chronométré il faut en faire au moins 2 car le premier tour ne peut pas être compté non seulement parce qu’il serait lent (on démarre avec une voiture a l’arrêt…) mais aussi et surtout parce que les garages sont dans les stands et on rejoint généralement la piste après la ligne de chronométrage. Il faut donc faire presque un tour complet (on l’appelle le tour de lancement) afin de passer la ligne lancé et enregistrer un tour rapide. On peut faire plusieurs tours de qualifications enchainés mais les pneus se dégradent rapidement et il faut vite s’arrêter pour passer un autre train de pneus et faire une deuxième tentative.

Donc pratiquement on ne peut faire que 3 ou 4 tours a pleine vitesse. Il ne faut pas se rater… C’est un art dans lequel certains excellent : être capable de faire le tour parfait en 3 tentatives : Sortir le meilleur du binôme homme/machine ici et maintenant dans le petit espace de temps déterminé par le chronomètre. La F1 c’est l’art du funambule

A la fin des qualifs on sait donc l’ordre dans lequel les pilotes vont s’aligner au départ mais il y a une autre petite subtilité… Bien que les machines soient rangées dans un ordre correspondant a leur chronos et que donc –en principe- le handicap soit attribue en fonction de la performance il arrive souvent qu’une ligne (le plus souvent celle sur laquelle se trouve la pole position) soit plus favorable au demarrage et que donc le 3eme soit avantage sur le 2eme, le 5eme sur le 4eme et ainsi de suite.

Je vous avais prévenus la F1 c’est très pointu 😉

La prochaine fois je vous parlerai de la course… Vous verrez c’est tout aussi compliqué, faut suivre…

Read Full Post »

C’est quand meme une grosse plaisanterie de pretendre que Jaime a resiste a Webber. Voici quelques photos pour ceux qui n’ont pas la video.. Au lap 14 Jaime va mettre 1.2s de plus qu’au l13 (1:46.619 – 1:47.802) peut-etre qu’il économisait son carburant 😉

Read Full Post »

Voici ma traduction du blog de Fernando Alonso (sur le site Ferraril’entrée est datée du 15 novembre, lundi dernier. Je n’ai pas traduit le titre 😉

Le réveil a été dur après la déception d’hier, je ne peux le nier. Ça fait mal d’être si proche du but et le voir disparaître comme ça, mais c’est ainsi que marche le sport et nous devons l’accepter. Le dernier chapitre de la saison ne doit pas effacer toutes les choses positives que nous avons faites cette année. Et –je le répète- pour moi c’était une année au top. Il a eu des moments merveilleux, comme le podium de Monza, qui resteront dans mes souvenirs et l’amertume finale ne les fera jamais disparaître.

Maintenant il ne sert a rien de comprendre qui s’est trompé : Un championnat qui échappe pour 4 points après 19 courses peut avoir été perdu en de nombreuses occasions, pas seulement a la fin. Nous sommes une équipe : nous gagnons et nous perdons ensemble. Je suis heureux d’être chez Ferrari, de sentir, avec les hommes et les femmes qui travaillent ici, la fierté d’être membre de cette famille et de cette histoire extraordinaire.. Nous sommes un groupe superbe et nous le démontrerons, en particulier dans les moments les plus difficiles quand cette amertume sera ressentie par chacun d’entre-nous. Je sais qu’a Maranello chacun travaillera dur sur la nouvelle voiture pour essayer d’être encore plus compétitifs des le début de l’année prochaine. Je sais qu’ici a Yas Marina les mécaniciens sont de retour sur la piste pour préparer une semaine de tests. Il me tarde d’être impliqué dès vendredi je retournerai a Abu-Dhabi pour essayer les nouveaux pneus Pirelli samedi. C’est l’esprit de nos collaborateurs : ils veulent réagir immédiatement, travailler même encore plus pour obtenir des victoires. Ceci me rend amoureux de Ferrari encore plus aujourd’hui que jamais.


Read Full Post »

Un petit tableau qui compare le classement en course aux qualifs, c’est donc un comparatif départ/arrivée. J’ai attribue a chaque pilote les points (barème du CDM) que lui valent sa position sur la grille aux points que lui valent sa position a l’arrivée….

Voici le résultat qui nous montre ceux qui tirent leur épingle du jeu en course…

(tableau corrigé le 18/11 19:10)

Read Full Post »

Voila c’est le dernier tableau des moteurs pour 2010… Ferrari aura bien tenu avec 8 moteurs, le 9eme de Massa était de pure opportunité…

A noter que Renault aura effectué 18 GP avec 7 moteurs, le dernier n’ayant été utilisé qu’a Abu Dhabi. Étrange manière d’optimiser son quota…

Read Full Post »

Mes derniers tableaux de la saison mais je rajouterai quelques autres stats dans les jours qui viennent. Une seule chose a noter : Lewis perd la 3eme place du championnat avec le barème 2010.

Un autre jour s’est levé je n’ai pas d’amertume, Vettel, sur l’ensemble de sa saison,  méritait sa victoire.

Read Full Post »

Ceci n’est pas une excuse mais une explication. J’aimerais avoir vos commentaires, comme d’habitude.

Alors c’est reparti, le vieux refrain de tous les experts de tous les blogs… Ferrari est une équipe de clowns incapable d’élaborer une stratégie, et même –selon certains- qui se serait laissé piéger par une intox de RedBull. Moi sur le moment j’ai trouve la stratégie plutôt bonne, a commencer par la rentrée aux stands de Felipe qui est a un peu moins de 20s de Mark Webber et dont on se doute qu’il sera plus rapide en sortant des stands (lap 11). jusqu’au 12 Fernando est dans les clous en 4eme position (dépassé au  départ par Jenson) a 7s max de la tête de course. L’événement perturbateur sera l’arrêt de Mark au 11eme tour…


Le 12eme tour porte bien sur les séquelles de cet arrêt (2:05.730), Mark est 16eme.

Le 13eme tour le paysage commence a évoluer: Massa rentre au stand, Webber est donc potentiellement 15eme et plus rapide que Lewis, Barrichello, Kubica, Kobayashi, Hulkenberg.

Au 14eme tour Webber est le plus rapide en piste (1 :45.541), fait le MT de la course dans le S3 (42.0)  et il est 14eme après avoir double Alguersuari et réussi a rester devant Massa.

Au 15eme il fait le MT de la course (a cet instant) 1:45.086 et Alonso rentre au stands, il a plus de 20s d’avance et est sur de ressortir devant Webber. La seule menace c’est Rosberg qui a déjà ravitaillé, je pense que personne n’a peur de Petrov : Il se rangera gentiment au moment voulu. Rosberg justement perd du temps : Entre le 13 et le 15 il perd 1.1s (21.8s -> 22.9s).

Le choix est vite fait : Personne d’autre n’a ravitaille, Rosberg ne remonte pas, Petrov n’est pas une menace.

Mais l’histoire va s’écrire autrement, et nous avons quand même un beau champion !

Le truc c’était que les Options pouvaient tenir bien plus longtemps, Button les emmènera jusqu’au 38, et les performances des RB6 et des MP4/25 leur permettront de se dégager la vingtaine de secondes nécessaire au changement de pneus, et la F10 aurait certainement pu faire la même chose !

Read Full Post »

Stupeur et tremblements…

Pour aujourd’hui et jusqu’à demain, j’ai changé la photo de l’entête du blog. J’aime bien cette photo de Stefano que j’ai « capturé » moi-même sur une vidéo de GP du FOM (Brésil je crois).  Je lis plein de choses dans ce regard, et il correspond bien -pour moi- a l’état d’esprit du moment… Stupeur et tremblements !

Le titre est la a portée de main, et il est loin: 305,410 km… Le regard de Stefano est plein de questions et de doutes, plein de certitudes aussi… On dirait un chat en train d’observer la souris qu’il va dévorer…

Bon que le meilleur gagne, le titre ou pas le titre ce n’est pas le plus important. C’était une belle saison, avec une petite tache en Allemagne, mais pour un Ferrariste c’était une saison d’espoir.

Ferrari is back, et Fernando aussi.

Bon GP a tous, un amical salut a tous les tifosi, tous ceux pour qui La Rossa c’est une équipe a part. Tous ceux qui se retournent sur les bolides de Maranello, et qui vibrent aux « fratelli d’Italia » sur les podiums les dimanches de course.  Et un amical salut a tous les autres aussi, un tifoso ça aime partager la passion des bolides, de tous les bolides, la joie des victoires et le blues des défaites.

Forza la Rossa!

PS: Si vous ne l’avez pas déjà lu, il faut lire « Stupeur et Tremblements » d’Amelie Nothomb, rien a voir avec la F1, mais un régal !

Read Full Post »

Voici un petit tableau qui récapitule le kilométrage parcouru par les 6 pilotes des 3 principaux teams depuis le début de la saison jusqu’aux FP2 d’Abu-Dhabi inclus. On voit que Ferrari et Alonso en particulier sont ceux qui ont parcouru le plus de kilomètres… Avec pourtant des moteurs en moins. C’est pourquoi je pense que leur stratégie d’utilisation moteurs est optimale et que leur moteurs ne sont pas plus fragiles que les autres.

Enfin c’est a vous de voir…  Bien que je soupçonne que ces stats n’intéressent pas grand monde: Elles vont tellement contre les idées reçues et ce qu’on peut lire dans les médias 😉

En rouge le maximum et en vert le hamilton… Heu le minimum 😉

Read Full Post »

Une révélation ?

Dans un article publié sur Autosport (abonnés) “Why Vettel will do the right thing » (Pourquoi Vettel fera ce qu’il faut) Jonathan Noble écrit:

«Même dans le feu de leur relation agitée cette année, je sais de source sure qu’il y a eu cette saison une occasion ou Vettel a déjà fait ce qu’il fallait pour le team, et cela signifie en fin de compte ce qu’il fallait pour Webber, même si cela impliquait aussi que ses propres espoirs pour le titre avaient à en subir les conséquences. Je n’ai pas le droit de dire quand c’est arrivé, seul Vettel pourrait le dire, mais soyez assurés que si Vettel devait faire ce qu’il faut a Abu-Dhabi je n’ai aucun doute qu’il le ferait. Peut-être qu’à ce moment la nous pourrons nous rendre compte que Vettel a joué le jeu de l’équipe toute l’année. Même Webber pourrait finalement le reconnaître….» (trad. Ago)

Vous avez une idée, moi ça me rappelle quelque chose, il faut que je creuse…

Read Full Post »

Toujours copié sur Autosport papier ce très intéressant tableau que je ne mets à disposition qu’uniquement parce que ce magazine est quasi introuvable en France. J’espère que ses rédacteurs ne m’en voudront pas… Ce tableau sert à comparer les performances relatives des coéquipiers…bien qu’il donne aussi une idée relative de la performance des monoplaces ou au moins des couples (pilote/monoplace)

Alonso et la F10 sont toujours les 3eme plus rapides… et désolé pour ce retard d’une semaine.

Merci Autosport !


Read Full Post »

Ca chauffe autour du nom de Lotus… Depuis que Tony Fernandes a obtenu de David Hunt (le frère de James..) les droits associés au nom Team Lotus (le team de F1) les Malaisiens qui contrôlent Lotus Group (les voitures de sport) ne décolèrent pas. Les grandes manœuvres autour de Renault F1 et qui semblent mener a la création de l’écurie Lotus Renault semblent être une manière de couper l’herbe sous les pieds de Tony Fernandes. On semble se diriger vers un accord entre Fernandes (1Malaysia entité légale qui fait courir le team Lotus Racing) qui pourrait vendre ses droits sur Team Lotus a Lotus Group… et la c’est David Hunt qui est furax car il avait vendu les droits a Tony Fernandes, pour les retrouver entre les mains de Lotus Group.

(d’après des articles parus sur Autosport et Joe Saward Grand Prix Blog)

Read Full Post »

Il est temps pour moi, puisqu’aucun journaliste ne semble se décider, de faire cesser cette légende urbaine.

Les faits tout d’abord :

Alonso entame son 2eme moteur pour la course de Bahrein (dimanche 4 avril) et son 3eme moteur le samedi du GP d’Australie (samedi 27 mars), il ne commencera à utiliser le 4eme que le samedi du GP d’Espagne (7 mai). Ces faits sont confirmés par les rapports de course de la FIA (documents publics).

Alonso casse un moteur en Malaisie (course)

Alonso casse un moteur en Chine (essais)

Les déclarations de Ferrari :

Chris Dyer (26 mars, vendredi du GP d’Australie) le moteur utilisé pour cette première journée d’essais est celui qui a fait les essais et les qualifs de Bahreïn : «As scheduled, both cars were fitted with the engines they had on Friday and Saturday in Bahrain.»

Alonso (16 avril)  le moteur qui cassé pendant les essais libres en Chine (fp1) est celui qui a fait les essais et les qualifs à Bahrein. «The engine I had this morning was the one we had changed after qualifying in Bahrain and we knew that, sooner or later, it could break”.

Ces déclarations tendent à prouver que le moteur 1 a fait la course de Bahreïn, les essais du vendredi en Australie et qu’il casse en Chine lors des FP1.

un peu de réflexion maintenant…

Dans tous les cas (même en supposant que Ferrari ne dise pas la vérité) après les FP1 de Chine il ne reste qu’un moteur disponible (les deux autres on déjà cassé) et le 4eme moteur ne sera pas monté avant les  FP3 en Espagne.

Ce seul moteur quel qu’il soit a forcement fait en Chine : FP2+FP3+Qualif+Course et FP1+FP2 en Espagne. Ajoutons a cela ce qu’il a du faire avant (suivant le moteur…)

M1 : au moins Bahreïn FP1+FP2+FP3+Qualifs (et dans ce cas Ferrari ment)

M2 : au moins Bahreïn (course)

M3 : au moins l’Australie (FP3+Qualif+course)

En outre :

M1 ou M2 ou une combinaison des deux a forcement fait les FP1 et FP2 en Australie (forcement il n’y avait pas d’autre moteur)

M1/M2/M3 ou une quelconque permutation des 3  ont aussi fait FP1/2/3/Qualif et course en Malaisie puisque –je le répète- le 4eme moteur n’arrivera qu’en Espagne…

Comme on le voit cet hypothétique moteur est LOIN d’être quasi-neuf. En fait il est probablement mort en Chine… comme le dit Ferrari.

Read Full Post »

En vitesse pour les amateurs mes classiques tableaux d’après GP:

-Comparatif barèmes 2009 /2010 + Classement des poles + pts par GP + mes « dominos ».

Bonne soirée a tous !

Read Full Post »

Je vais poser une simple question dont la réponse me semble évidente :

Pensez vous qu’une équipe qui a perdu 2 moteurs pour l’un de ses pilotes depuis le 4eme GP (Chine) et qui s’inquiète pour la suite et la fin du championnat (a ce moment la il y a encore 15 GP a disputer et seulement 6 moteurs disponibles) ne va pas restreindre son kilométrage pendant les essais (puisque sur les qualifs et les courses il n’est pas possible de limiter quoi que ce soit) ?

Les faits :

Kilométrage fp1+fp2+fp3 (*) depuis le 5eme GP (Espagne)

Ferrari : 9 253.8 km dont fp3 1956.2 km

RedBull : 8 837.5 km dont fp3 1920.5 km

McLaren : 8 232.5 km dont fp3 2020.6 km

Repartition Alonso (4 598.1 km / fp3: 935 km) Massa (4 655.7 km / fp3:1 016 km)

Alors les faits montrent-ils que Ferrari fait plus attention a ses moteurs ? Ma réponse est bien évidemment non, mais j’aimerais lire vos objections… Parce qu’a un certain moment il faut bien justifier toutes ces affirmations non ?

(*) Je détaille fp3 car cette séance d’essais est généralement effectuée avec le moteur « course »…

PS: Je tiens a votre disposition le détail des chiffres, GP par GP, session par session…

Read Full Post »

A n’en pas douter le pilote qui sera le plus sur la sellette ce week-end c’est Felipe.

Il reste 2 GP avant la fin de la saison et Felipe aura 10 jours pour rattraper une saison en demi-teinte.

En fait depuis l’Allemagne –de triste mémoire- le brésilien a relevé la tète et marque plus de points (76) que Jenson (56) et Lewis (65), et un peu moins que Vettel (85). Nul doute que sans ses problèmes de boite à Singapour et sa grosse erreur ( ?) au Japon Felipe pourrait figurer dans le trio de tête des performers de cette fin de saison derrière Fernando (133) et Mark (92), il a en outre apporté sa pierre a la remontée de Ferrari vers la deuxième place du championnat constructeurs actuellement occupée par McLaren.

Sur ses terres Felipe va pour la première fois de la saison depuis le GP du Canada avoir une occasion en or : Montrer ce qu’il vaut en jouant le rôle de numéro 1 chez Ferrari.  Je ne doute pas que le brésilien aura toute l’équipe Ferrari derrière lui pour préparer les qualifs et gagner la course. Cadeau empoisonné car battre les RedBull est une mission difficile (impossible ?) , même Fernando n’a pu s’en acquitter que deux fois en conditions «normales» c’est dire l’ampleur de la tache qui l’attend.

Gagner cette course serait un gros avantage pour Ferrari et aussi pour Alonso et les deux en seraient redevables au petit (par la taille) Pauliste. Ferrari pour la position au titre constructeurs et Fernando qui verrait d’un très bon œil son coéquipier chiper les gros points –et donc les gros écarts (*) a tous ses adversaires.

Massa, Ferrari et Alonso ont besoin que Felipe gagne cette course, et c’est –j’en ai bien peur- la seule position qui ne lui sera pas contestée. Si Felipe ne pouvait se montrer a la hauteur de la tache (ou si les circonstances de la course faisaient  qu’il ne puisse occuper et garder la première place) la situation sera bien plus compliquée pour tout le monde chez Ferrari.

Je prends le pari que Felipe va prendre le taureau par les cornes et que sa pointe de vitesse et son talent de poleman (oublié par certains) vont lui accorder la victoire devant son public. Pour un instant je veux oublier la force des RB6, et le talent de leurs pilotes,  je convoque la magie brésilienne pour samedi et dimanche a Interlagos…

Read Full Post »

Mark Hughes, journaliste.

Dans un article publié sur Autosport et dans lequel il apporte des précisions après les remous provoqués par son compte-rendu du GP de Corée (Autosport papier de jeudi dernier) Mark Hughes a écrit :

«Soyez assurés que l’information selon laquelle Massa a été ralenti vient d’une source interne à Ferrari. C’est la mise au jour de tels renseignements qui sépare le reportage en profondeur de la réécriture des communiqués de presse des écuries. Je ne l’aurais pas écrit si je n’avais pas une source indiscutable.»

En ces temps ou l’Internet nous abreuve d’informations invérifiables, tronquées, mal comprises par ceux qui les rapportent il est bon d’avoir de vrais journalistes.

Merci et chapeau Monsieur Mark Hughes…

Read Full Post »

Bon depuis le temps que j’en parle et que je suppose des trucs il fallait bien que j’essaie de visualiser ma théorie (Ferrari utilise ses moteurs en course avant de les finir en essais). Ce schéma je l’ai obtenu a partir de trois éléments :

Les faits : Apres chaque course le Race Report (Joe Bauer) nous dit quand un moteur est utilise pour la première fois, donc cette info est exacte.

Les déclarations de Ferrari :

Le moteur de Bahrain (course) a été réutilisé pour la course en Chine. (Marmorini)

Le moteur utilise en FP en Australie est celui de Bahrain (FP). (Dyer)

Les infos glanées sur le site de James Allen

Le reste je l’ai reconstruit a la main… avec une inconnue quand même, le moteur qui a eu un coup de chaud en Chine était-il vraiment cassé ?

Voila le résultat…

Commentaires et suggestions bienvenus !


Read Full Post »