Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 21 avril 2011

Toujours dans Autosport la confirmation que Massa n’a pas eu de pénalité car il n’a pas franchi la ligne qui détermine la piste (c’est bien ce que j’avais indiqué sur BdP) (1), et pour Alonso le DRS n’était pas « arme » jusqu’à ce qu’il soit deja a 400m apres le début de la zone de dépassement. En conséquence il s’est arme lors de la sortie du virage (2). Comme ce n’était pas une faute de Fernando qui n’a pas active le système en sortie de l’épingle et qu’il a pas eu d’avantage il n’y a pas eu de pénalité. Pas de Ferrari International Assistance donc, n’en déplaise aux grincheux 😉

(1) La pénalité s’applique a celui qui rentre sur la piste avant la fin de la pitlane, donc sortir de la matérialisation de la pitlane SANS rentrer sur la piste n’est pas penalisable.
(2) Je comprends qu’en fait il a appuyé sur le bouton et comme rien ne se passait il l’a relâche. Le système a traite ce signal plus tard alors que Fernando sortait du virage… Ca fait peur quand même !
L’article précise que les teams ont prévu de discuter avec la FIA les difficultés rencontrées avec ce système.

Read Full Post »

L’espoir ?

Je vous livre ici la traduction d’un article paru dans Autosport ce jour. Il semblerait qu’on s’achemine vers une solution chez Ferrari:

Bien qu’ils reconnaissent ne pas comprendre totalement comment ils pourront résoudre ces difficultés, le sentiment est qu’ils savent ou est le problème. La clé semble être la manière dont l’aileron avant et les « endplates » (ndt: parties verticales de l’aileron situées a chacune de ses extrémités) interagissent avec les pneus avant quand ceux-ci tournent. On soupçonne les pneus de soufflerie fournis par Pirelli, de n’offrir qu’une approximation du comportement de ses gommes et d’être en partie responsables du déficit d’appui. Le directeur technique Aldo Costa a dit: « Certains composants ne délivrent pas la performance attendue c’est pourquoi nous avons entrepris un travail de corrélation entre la piste et la soufflerie. Une F1 est une machine aérodynamique extrêmement complexe et il y a beaucoup de tourbillons (vortex) qui peuvent interférer les uns avec les autres.
(« Ferrari starting to understand car » p.11 Autosport 21/04/2011 – trad Ago)

Read Full Post »