Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Marco Mattiacci’

une interview de James Allison publiée chez James Allen (ici) semble bien aller dans le sens de mon premier article (Ferrari – Réorganisation ? (1)… J’en copie une partie ici en anglais… Si vous avez besoin d’une explication sur une traduction laissez-moi un commentaire…

Current Ferrari technical director James Allison (below left) said at the weekend that Ferrari has no shortage of talented people, but the environment needs to be right for them to take risks. He blames a culture of fear of failure and unrealistic deadlines for Ferrari’s failure to innovate in recent years,

“There is a wealth of talent at Ferrari, the experience and quality of the people on the technical side is a match for any team. It is a question of giving them the encouragement to actually go off and do more unusual things and then have the time to look at them and know that if they fail it’s OK because there’s still time to put a back-up plan in place and for that to work,” he said.

“Creativity and originality will only come if you set out to allow the engineers in your organisation the space and the time to do that.

“If you force them to operate with their back against the wall, up against deadlines that are very tight, then there is no time for them to think about how they might approach something differently.”

Une petite remarque aussi dans le même article qui donne un peu de relief au départ de Domenicali  « Mattiacci has been given a freedom previous Ferrari team boss Stefano Domenicali never had – to be able to sign things off quickly himself, without needing lengthy approvals. He has things set up more like the Todt regime in that sense. The team management can react more quickly and be more dynamic. »

On trouve aussi dans son article des considérations intéressantes sur les raisons pour lesquelles Newey pourrait bien se laisser tenter cette fois…

Si vous avez des soucis de trad, là encore n’hésitez pas a me poser des questions dans les commentaires….

Bonne soirée à tous.

Publicités

Read Full Post »

L’interview de James Allison publiée par Adam Cooper (ici) m’a un peu surpris mais elle a apporté de l’eau à mon moulin…Voilà comment je vois la situation de Ferrari en ce moment :

– Les handicaps de base.

l’Histoire et donc l’habitude de Ferrari de mettre au point sa machine avec d’intenses journées de test sur la piste privée (Fiorano) a du être un handicap à partir de 2009 mais cinq ans ont passé et les méthodes ont forcément été adaptées.

L’autre handicap est l’obligation de résultat. Ferrari est un mythe dans le monde entier, et encore plus en Italie ou c’est quasiment l’équipe nationale… Chaque victoire au championnat est saluée comme un fait attendu, chaque défaite comme une tragédie nationale, difficile de travailler sereinement dans ces conditions.

– La situation actuelle.

je pense depuis un certain temps que le recul de Ferrari ne peut être dû qu’à un problème de management, je veux dire un problème de méthodes et de process pas uniquement un problème de personnes bien entendu… Je pense ceci parce que je ne doute pas un instant ni de la valeur des ingénieurs, ni de la qualité des moyens mis à leur disposition, Ferrari a suffisamment d’argent pour tout ca, et est suffisamment prestigieuse pour attirer les talents. Donc il y a quelque chose qui ne va pas…

Quel est le problème ? Je n’en sais rien, je n’ai aucune expérience ni de cet environnement, ni de la «culture» industrielle et sportive de la Rossa. Il a un dysfonctionnement en interne qui ne permet pas une adéquation entre la demande de l’environnement actuel en F1 et l’utilisation des ressources internes dont dispose Ferrari…. et justement l’interview de James Allison vient confirmer tout cela, et apporter un début de commencement d’évolution positive, il me semble. blog-allison

Allison dit «Ferrari me soutient et soutient la direction technique dans laquelle jevoudrais emmener la voiture et la compagnie, je n’ai donc pas grand chose à demander parce que la compagnie soutient déjà le chemin que je voudrais suivre» et aussi «si mon intuition est bonne à propos de ce que nous devrions faire techniquement, et de la manière dont nous devrions nous organiser, alors ce support que j’ai la chance de recevoir commencera à payer et nous verrons Ferrari là ou tous ceux qui aiment les rouges souhaiteraient les voir»

Ce sont tous ces conditionnels et ces futurs (en italiques) qui me laissent à penser que James a vendu son bébé à Mattiacci, et qu’il a proposé quelque chose d’original, et quelque chose qui manquait jusque là. Quelque chose que Stafano ne pouvait peut-être pas demander à LdM… blog-fry et Pat Fry a raté le coche, c’est lui qui avait succédé momentanément à Costa…Peut-être va t’il y avoir enfin un pilote dans l’avion, et un pilote avec les coudées franches….

C’est tout le mal que je leur souhaite…blog-alonso

 

Read Full Post »