Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘points intermediaires’

Je vais vous montrer un jeu que vous ne connaissez peut-être pas, je l’appelle “les dominos de la F1”. Ca se joue avec des dominos numérotés 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 et il y a aussi un domino tout blanc, celui la il vaut mieux ne pas l’avoir dans votre jeu. Pour jouer a ce jeu il faut être pilote de F1, c’est pour ca que le jeu même breveté ne se vendra pas, ou alors il faudrait vraiment le faire payer très cher !

 

A la base le joueur dispose d’un chevalet (un peu comme au Scrabble) sur lequel il posera ses dominos. Il y a 18 cases sur le chevalet, et à chaque course il faudra y déposer le domino qui symbolise le nombre de points marques dans cette course : Pas de point c’est un domino blanc (Aie, j’vous l’avais dit !).

 

Attention le joueur n’a pas le droit de poser son domino n’importe ou… Les règles sont les suivantes :

On commence par ranger les dominos de valeur 10 sur la gauche du chevalet (pour certains ca va aller vite…) après on range les dominos blancs sur la droite du chevalet, en faisant éventuellement glisser les autres dominos vers la gauche (et ca c’est pas bon signe..). Enfin on termine en rangeant tous les autres dominos de la droite vers la gauche dans l’ordre croissant des points.

Par exemple voici l’état actuel des chevalets des 6 premiers au championnat…

 

Bien sur ce chevalet change à chaque fois mais une chose est constante cependant : les dominos blancs. Les dominos blancs ne disparaissent jamais et on ne peut qu’en avoir des supplémentaires…

 

Je trouve ce jeu très pédagogique il montre clairement que pour l’instant Raikkonen et Kubica ont un résultat supplémentaire et personne ne pourra mettra mettre un résultat en face de celui la, sauf si Kimi ou Robert encaissent un autre domino blanc (et pas les autres) ce qui aura pour conséquence de pousser leurs autres dominos vers la gauche les rendant ainsi accessibles, d’où l’importance de finir dans les points. On peut aussi comparer les autres dominos avec une certaine prudence cependant : Ne comparer que des positions ou les deux joueurs ont des dominos puisque le reste est encore indéterminé… Bien sur les 10 a gauche ne sont pas a négliger mais tant qu’une course n’est pas finie on ne sait pas qui va la gagner…

Tout se passe comme si Kimi et Robert avaient disputé une course supplémentaire ou Kimi aurait fini 8eme et Robert 4eme, mais aucun autre des inscrits au championnat n’y a participé ! Par contraste cela rend la position des autres ‘joueurs’ encore plus délicate : Un abandon de Lewis par exemple avec une victoire de Kimi sera bien plus lourde de conséquences que le contraire –une victoire de Lewis avec abandon de Kimi. Dans un cas Lewis se retrouve avec 2 occasions de moins de marquer des points que Kimi alors que dans l’autre Kimi aura eu autant d’occasions que Lewis…

On peut déduire d’autres petites choses, mais je vous laisse chercher un peu…

Bonne journée à tous !

Les dominos apres le GP du Japon (cliquer sur le tableau pour l’agrandir):

On voit bien que la difference du nombre de resultats donne un avantage objectif. Kubica par exemple grace a sa regularite a 6 points de « bonus » (3+2+1) sur la droite, soit l’equivalent d’une 3eme place supplentaire par rapport a Raikko, Heidfeld et Kova.

Read Full Post »