Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘raikkonen’

Ca le fait bien meme 😉

 

Un petit tour sur le site de Felipe Massa en espérant glaner quelques  infos sur les interviews qu’il a donne dernièrement au FAZ et a MARCA (je ne parle ni ne lis le teuton, et je n’ai pu trouver le texte de l’interview en espagnol sur le site de Marca) vient de me permettre de découvrir (peut-être?) un petit secret de Felipe dimanche dernier…

 

Dans ses news du 27, parlant de la course de dimanche dernier, il dit que sa stratégie agressive était fondée sur l’absence de SC… Ainsi donc il se pourrait que Felipe et Rob -Rob ne peut être tout a fait étranger a cette idée me semble t’il-  aient décidé de prendre McLaren a son propre piège. Les british futés ont certainement chargé, un peu trop, leurs monoplaces pour s’éviter tout risque lors d’une sortie, toujours imprévisible, de la Safety Car. Il faut rappeler que dans le paddock la question n’était pas de savoir si la SC allait sortir mais plutôt COMBIEN de fois elle allait sortir.

 

A la réflexion cette stratégie pourrait aussi avoir été celle de Kimi, sa position de challenger direct de Lewis –avec seulement 5 points de retard- lui dictant peut-être de calquer ses choix sur ceux du leader afin de ne pas prendre de gros risques. Stratégie peut-être aussi dictée par le risque connu qui existait que son moteur, comme celui de Felipe il y a 3 semaines, ne termine pas la course…

 

Sur ce point aussi Felipe nous apprend que Ferrari avait préféré prendre le risque de ne pas changer le moteur de Kimi plutôt que de prendre une sévère pénalité sur la grille

 

Je traduis… puisque c’est tout ce que sais faire 😉

« Pour ma part, j’étais heureux qu’il n’y ait pas eu de période de neutralisation pendant la course, car ma stratégie n’était pas fondée sur la sortie de la SC. Cette fois  j’avais choisi une stratégie plutôt agressive parce que j’avais une voiture très compétitive. Si vous choisissez une stratégie très agressive  et que vous n’êtes pas sûr de faire la pole  c’est toujours une situation potentiellement difficile car cette stratégie peut se retourner contre vous. Quand vous savez avoir une voiture rapide vous devez vraiment faire tout ce que vous pouvez pour obtenir cette pole car c’est la meilleure manière possible de commencer la course »

 

Moi j’achète cette version, et vous ?

 

Read Full Post »

Bon alors c’est assez simple je crois.

Un premier groupe Hamilton-Massa-Trulli avec peut-être Kovalainen aussi (sa mauvaise performance en Q3 rend la lecture plus floue) légers ils ravitailleront les premiers.

Un deuxième groupe un peu plus charge. Kubica-Raikkonen-Alonso-Webber. La aussi petit doute pour Vettel  qui pourrait bien faire partir du 3eme groupe avec Coulthard. Le 2eme groupe devrait ravitailler 3-4 tours plus tard, et Coulthard le dernier des 10… A moins que d’autres pilotes aient rate le Q2 ou Q3 sans que je m’en rende compte.

Assez classique a mon avis : Lewis –toujours en délicatesse avec ses pneus ?- va essayer de s’envoler et Massa mènera la chasse. Kimi compte appliquer sa tactique préférée : quelques tours canon en fin de 1er relai pour s’imposer tandis qu’Alonso et Kubica vont jouer le podium pour le second et une place dans les 6 premiers pour le premier.

 

 

Read Full Post »

Ouverture de la chasse

Et bien voila, la semaine fonce vers son week-end. Vendredi les centaures montreront leurs muscles. Samedi ils effectueront un petit sprint pour mettre tout le monde d’accord.

Dimanche ce sera l’ouverture de la chasse.

Une chose est sure dimanche soir un seul aura pris l’avantage. Ce sera un peu comme aux échecs ou les blancs ont le trait… Tout petit avantage, mais avantage tout de même… Apres ce sera un peu comme au jeu de go : Essayer de mettre ses pierres (points) pour bloquer l’adversaire tout en construisant son propre jeu. L’an dernier c’est le dernier des 4 a la mi-saison qui avait emporte le titre avec la collaboration de son partenaire. Comme quoi le seul à qui on peut vraiment se mesurer peut être aussi le seul sur qui on peut compter…

Cette année Lewis sera bien seul, son coéquipier est un peu loin et n’a pas convaincu qu’il pouvait être un soutien efficace mais les cartes sont plus largement distribuées  entre les trois équipes de tête… Apres tout même sans Heikki, les BMW sont la pour prendre des places sur le podium… Elles pourraient même faire mieux que cela et Kubica pourrait bien être la surprise de l’année si les deux grands se volent dans les plumes…

Read Full Post »

Pour les fans, comme moi, qui ont mal digéré l’embrouille chez Ferrari dimanche dernier une version de la course qu’on ne peut pas qualifier de pro-ferrariste 😉 et qui explique bien le comment du pourquoi…

Je n’ai gardé que l’essentiel qui dissèque bien la course entre les tours 9 et 30, la ou tout se joue…

 

Kimi dépasse Heikki lorsque celui ci fait un TAQ (lap9) puis il remonte sur Lewis et réduit quasiment à zéro les 6s d’avance de celui-ci en 10t. Selon Kimi «nous avions un meilleur réglage pour le sec que McLaren parce qu’a fur et a mesure que la piste séchait mes temps s’amélioraient plus vite que les siens ». Le terme de piste séchant doit être relativise car ils tournaient 13s moins vite que sur une piste vraiment sèche.

Alors que le 1er ravitaillement s’approchait il n’était pas question de choisir autre chose que des intermédiaires. La seule question était de savoir si on les changeait ou pas. Pour les stratèges Ferrari et McLaren la réponse serait dictée par ce que leur diraient les prévisionnistes météo. Ceux de McLaren disaient qu’un gros nuage allait s’installer, ceux de Ferrari qu’il n’y aurait qu’une brève averse…

Au 21eme tour Hamilton et Raikkonen rentrent aux stands ensemble. Ferrari ne change pas les pneus de Kimi et le ravitaille pendant 7.5s. McLaren remet des intermédiaires neufs a Lewis et le ravitaille pendant 8s ce qui lui permet quand même de repartir devant la Ferrari.

A partir de ce moment la stratégie Ferrari était vouée à l’échec car déjà pendant leur tour d’accélération les parapluies s’ouvraient tout autour du circuit. La pluie était arrivée et tombait de gros nuages noirs suffisamment pour discréditer les prévisionnistes Ferrari. Sur une piste qui s’assèche les intermédiaires uses sont significativement plus rapides que des neufs, cependant sur une piste mouillée ils n’évacuent pas assez d’eau ce qui les rend beaucoup plus lents. Et cette piste était soudainement très mouillée.  Il faut noter que cela ne semblait faire aucune différence sur le rythme d’Hamilton, ses pneus neufs, sa conduite et le grand équilibre de la McLaren l’autorisant a continuer sur un rythme a peu prés identique a celui qu’il avait avant son arrêt.. Raikkonen avec ses pneus uses perdait 5 a 6s par tour  et plus encore lorsque les pneus ont baisse en température. Apres avoir été juste derrière lui en rentrant au stand il était maintenant 21s derriere et cela après 5t seulement. « Nous avons fait une erreur sur le choix des pneus », dira Raikkonen,  « sinon on aurait pu gagner la course ». « Nous devons reconnaitre que nous avons fait des erreurs » dira Stephano Domenicali « la pluie a dure plus longtemps que nous ne le pensions, mais la F1 n’est pas une science ».

La pluie s’intensifia dramatiquement au 24eme tour (…) Etant donne les temps énormes que Raikkonen perdait il est difficile de comprendre pourquoi Ferrari ne l’a pas fait rentrer pour changer ses pneus. Il perdait jusqu’à 8s par tour et il aurait donc compense cet arrêt supplémentaire en 4t seulement ! Au lieu de cela ils ont juste espéré, en vain, que la pluie allait cesser.

 Renault, dans la même situation avec Alonso, décida de corriger son erreur et l’arrêta 6t seulement apres son premier stop (l.26) ce choix l’élimina de la liste des prétendants sur l’instant mais s’avérera payant. Piquet qui avait lui change ses pneus se retrouva 5eme juste derrière Raikkonen (…)  Ferrari essayant de rattraper son erreur de stratégie  va laisser Raikkonen en piste jusqu’au moment qui leur permettra de le ravitailler pour terminer la course. Il va s’arrêter au 30eme tour … .

Extrait de l’article de Mark Hughes – Autosport  Vol193 n2 – July 10th 2008 – traduction Ago.

 

Voila la messe est dite 😉 Quelqu’un a le portable de Jeannot?

 

Read Full Post »

Petites spéculations quelques jours avant le GP de GB…

Pour que Lewis soit dimanche prochain en tête du championnat (a égalité avec Massa, il ne peut pas prétendre a mieux) il faut que Massa ne finisse pas dans les points, et que Kubica ne finisse pas mieux que 7eme (avec 2 points ils seront a égalité mais départagés par les places), et que Raikkonen ne finisse pas mieux que 5eme (avec 5 points -4eme- ils seraient a égalité mais Raikko devant a la qualité des places.

Apres le GP d’Allemagne seul en tête alors ? Supposons 2 victoires de Lewis soit 20 points. Mêmes calculs mais sur 2 courses et cette fois Massa ne doit pas marquer plus de 10 pts, Kimi plus de 15 et Kubica plus de 12… Si on suppose, et c’est le cas, que Lewis empoche les deux victoires c’est faisable mais ce n’est pas dans la poche… Donc pour l’instant le plus raisonnable c’est de supposer que Lewis pourrait émerger en tête apres le GP d’Allemagne.

Inutile de préciser qu’une seule victoire de Massa repousserait l’échéance jusqu’en Hongrie –au moins !-  Lewis ne pouvant marquer qu’un maximum de 18pts. Une seule victoire de Raikkonen serait a peine plus avantageuse car elle obligerait Lewis a gagner la premiere course et finir au moins 3eme a la seconde. Tout cela en supposant un seul résultat des 2 Ferrari a chaque fois… Je n’y crois pas trop… car 10 points ce sont deux 4eme places ou (2me + 6eme) ou (3eme + 4eme) et supposer que les deux pilotes Ferrari ne sont pas capables de cela c’est au delà de mon entendement, mais la course réserve toujours des surprises.

Vous me direz que le titre n’est pas nécessairement attribue avant la dernière course et qu’il reste un maximum de 100 points à prendre pour l’un des pilotes… C’est vrai aussi et heureusement….

Read Full Post »

images extraites de la video officielle du GP

Read Full Post »