Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘renault’

Dino Toso n’est plus.

Dino Toso l’ancien patron de l’aéro de Renault F1 est décédé chez lui ce matin a l’âge de 39ans des suites d’une longue maladie. Il avait quitté ses responsabilités chez Renault F1 au mois de juin cette année.

Dino Toso avait commencé sa carrière dans les sports mécaniques en 1995 comme ingénieur dans le Programme GT de BMW, il était ensuite parti chez Jordan en 1997.

Entré chez Renault à la fin de la saison 2000 il avait été promu comme responsable de l’aérodynamique en 2003.

(http://www.autosport.com/news/report.php/id/69768)

Publicités

Read Full Post »

Aveu d’impuissance?

La FIA a donc déclaré conforme le moteur Mercedes. En rapprochant ce fait des déclarations de Fernando Alonso lors de la conférence de presse ce jeudi soir en Hongrie (Renault aurait des lacunes dans le développement de son v8 depuis 3 ans) j’ai aujourd’hui plutôt l’impression que les déclarations de Briatore sont une espèce d’excuse pour justifier du retard de Renault en la matière plus qu’une sérieuse accusation de tricherie de ses concurrents…

Read Full Post »

Dans une interview a la Gazzetta Dello Sport (que je n’arrive pas à retrouver sur leur site) mais qui est citée sur l’excellent Due Motori –en anglais et en italien) et aussi sur auto123.com (en français) on apprend que Flavio Briatore accuse a mots a peine couverts certaines écuries d’avoir modifie leur moteur en augmentant ainsi la puissance, en contradiction avec la règle de gel de ceux-ci sous le prétexte d’en augmenter la fiabilité. Flavio considère que certains n’auraient pas respecte la règle…. A suivre…

Read Full Post »

Bon anniversaire Néné !

Il a gagne 7 GP et fait 18 poles, il a animé et passionné mes dimanches, j’ai toujours en mémoire son casque blanc et sa tête un peu penchée dans les virages, son accent grenoblois, et ses yeux pétillants de malice. Pour moi il est toujours dans la C3, ma Ferrari préférée… mais dans le Renault  il a plus d’une fois donne du fil à retordre à un certain Alain Prost, sans parler de sa passe d’armes légendaire avec un certain Gilles…

Il a aujourd’hui 60 balais et je lui souhaite plein de bonheur … Si chacun de nous lui rendait un peu du bonheur qu’il nous a donne il ne serait pas prêt d’en manquer !

René Arnoux si tu me lis : Chapeau l’artiste !

Read Full Post »

Traduit par Ago et publie avec l’aimable autorisation de Brad Spurgeon (International Herald Tribune) :Le journaliste Brad Spurgeon a interroge Fernando Alonso lors des 10 ans du TechnoCenter Renault le 15 juin dernier. Ceci est ma traduction de son entretien avec Fernando (audio disponible sur http://blogs.iht.com/tribtalk/sports/f1/?p=454) 

Incontestablement Fernando s’exprime avec sincerite, a l’ecoute de l’audio le son et le ton de sa voix parlent d’eux memes… / Ago.

BS : Quelle est la différence d’ambiance dans l’équipe entre votre dernière saison avec eux et celle ci, c’est une situation tellement différente y a t’il quelque chose de fondamentalement change ?

FA : Je pense qu’il y a beaucoup moins de confiance en soi, quand je suis parti en fin 2006 l’équipe était championne du monde deux années consécutives et tout le monde était très sur de soi (confident), aujourd’hui avec deux années de mauvais résultats les gens ont plus de doutes, dans tout ce que nous faisons nous manquons de confiance en nous. Nous avons besoin de quelques bons résultats pour reconstruire cette confiance

BS Est-ce que cela vous affecte personnellement ?

FA : Non je pense que (cette situation) est normale. J’ai souvent ete dans cette situation j’ai couru en F1 sept ou huit ans, j’ai gagne deux fois et j’ai perdu six fois (…rires dans le public) vous savez j’ai l’expérience de la défaite. C’est comme ca en F1 pour gagner vous avez plus de mauvais moments que de bons moments. Maintenant il faut travailler dur, ne pas perdre sa motivation et être optimiste pour le futur

B: C ‘est un pas en arrière, ca doit être difficile de se réadapter a ce genre de situation

FA : Oui… Pendant trois ans je me suis battu pour le titre, c’est un grand changement pour moi, aujourd’hui arriver sur un GP et savoir qu’il sera impossible de le gagner, c ‘est un challenge différent maintenant mon but c’est d’atteindre le succès avec Renault a nouveau. L’équipe et moi nous travaillons ensemble pour gagner encore. On l’a déjà fait une fois, 2004 était peut-être une situation comparable a celle que nous avons maintenant et l’année d’après on a gagne le championnat, alors il a encore cet optimisme dans l’équipe, toujours.

BS : Quelles sont vos chances de gagner une course cette année ? vous avez, un pourcentage ?

FA : Gagner une course cette année ?

BS : oui…

FA : Pas beaucoup de possibilités, ca peut arriver, en F1 tout peut arriver, mais je ne miserais pas la dessus…

BS : Ferrari c’est l’année prochaine ou l’année d’après ? je ne me rappelle plus…

FA : Ferrari je ne sais pas, on dit ceci, on dit cela,  c’est plus une question pour eux, ce n’est pas a moi de répondre a cette question

BS : Vous aviez l’habitude de faire de la magie, des tours, vous en faites toujours ?

FA : oui, oui…

BS : Vous vous entrainez ?

FA : Oui je m’entraine avec ma grand-mère parce qu’elle ne regarde pas de trop près, c’est plus facile pour moi

BS : Vous avez manque Montréal, vous avez rate une chance…comment vous ressentez ca ?

FA : Oui, c’est de ma faute si je suis sorti, ma position était artificielle j’étais 3eme mais je devais m’arrêter encore une fois, 5t après le tour ou je suis sorti de la piste, donc après cet arrêt je serais reparti 6eme ou 7eme je le savais parce que l’équipe me l’avait dit a la radio, et j’ai répondu finir 6eme ou 7eme ca ne m’intéresse pas je vais essayer de doubler Heidfeld, me décaler, tout essayer parce que j’aurais peut-être la possibilité de finir 4eme ou 3eme. Il y avait trop de risques (dans ma manœuvre) mais je ne regrette rien parce que je n’aime pas finir 7eme.

Read Full Post »