Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Humeur’ Category

Bon alors je vous raconte mon weekend de F1 en Espagne.

La vérité m’oblige à dire que c’est mon cousin a qui j’ai filé la passion F1 qui m’a proposé ce weekend de course il y a plusieurs mois déjà. J’ai sauté sur l’occasion et hop jeudi matin nous avons quitté les Landes pour Barcelone via le chemin le plus court sans autoroute : Direction les Pyrénées, passage du Somport (oui le col pas le tunnel)

et traversée jusqu’a Badolona une petite station balnéaire au nord de Barcelone et donc un poil plus près du circuit.

On avait retenu une chambre avec deux lits vu le temps qu’on allait y passer autant limiter le budget.

La petite surprise c’était le parking payant (15€ la nuit) bon là je pense qu’on s’est fait enfler : même à Paris le stationnement est gratuit la nuit hein…

Le métro de Barcelone passe à Badalona on était à 20 minutes de la station Sagrada Familia idéal pour aller se balader et diner après une journée sur le circuit. En fait sur le chemin on passe par la station el clot qui est commune à la L2 (Métro) et à la R2 (train) qui mène à Montmelo.

Le vendredi et le samedi on a pris la voiture pour aller au circuit (27km, 30 minutes) puisqu’on avait une place (45€) pour les 3 jours sur le parking A3 juste à côté de l’Entrée 2. Le dimanche je pensais qu’il serait plus malin d’aller jusqu’a la gare de Barcelone-El CLot- Arago et prendre le train (21 mn) pour Montmelo (navette à 2.30€ entre la gare et le circuit, ou petite marche de 2 km)  et idem au retour. on a bien fait puisqu’on a évité les gros embouteillages de sortie du circuit.

Sur le circuit avec une entrée générale 3j (154€) on peut se balader partout mais on n’a accès à aucune tribune sauf le vendredi où tout est open. Moi sur les circuits j’aime bien faire le tour pour voir quels sont les meilleurs endroits pour les photos

le premier virage avec le petit bout droit qui suit avant le virage 2 est très sympa mais il est inclus dans l’accès tribune A, donc tintin pour le dimanche.

 

 

 

 

La ligne droite juste avant le virage 4 (curva Repsol) avec la passerelle Pirelli sympa pour le cadrage j’aime bien aussi…

 

 

 

 

 

Le dos au virage 10 permet de voir les autos qui sortent du 9 à avec un joli bout de ligne droite  sympa pour varier les cadrages et un peu de hauteur puisqu’on est sur une petite colline

 

 

 

 

 

 

(Suite) Sinon le circuit ressemble à tous les autres des stands Mercedes, Ferrari, Red Bull et Renault plus les stands FOM et ceux permanents du circuit et tous les stands de bouffe et de boissons. Un camion Senna et cette année commandée par l’Institut Ayrton Senna  pour les 25 ans de sa mort une sculpture qui m’a vraiment plu du pilote dans Eau Rouge crée à partir de centaines d’images par Paul Oz (vous pourrez trouver tous les détails sur le net).

Je trouve cette statue très dynamique et recréant bien le Senna qu’on imagine tous..

 

3 jours d’animations permanentes entre la F2, la F3, la Coupe Porsche et les -trop courtes- sorties de quelques F1 historiques on en a pour son argent.

La course ? J’ai tweeté les 3 premiers après 10 tours la messe était dite il n’y avait que pour les Ferrari où il était difficile de savoir ce que les ravagés du bocal allaient décider, ou se faire imposer par un pilote ou l’autre.

 

 

Bref un très bon moment des discussions sympa avec les autres fêlés (beaucoup de Francais à Barcelone), moi l’ambiance des circuits me convient toujours j’aime l’odeur et les bagnoles qui font du bruit (de moins en moins d’accord…) Barcelone est une ville très sympa on a eu du soleil quoi demander de plus ?

 

 

 

Ah si ! Si je pouvais avoir un télé comme j’en ai vu avec un badge d’accès de l’autre côté des grillages ce serait le top…

 

 

 

Ah oui une photo un peu originale : le reflet des bagnoles dans les baies vitrées du dernier étage de la tribune principale (en face des stands)

 

 

 

 

et puis quelques photos en vrac…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enjoy les gars… moi j’ai vraiment kiffé !

Read Full Post »

2019-05 GP d’Espagne

Ben ca y est j’y suis !

Parti de Capbreton avec mon cousin hier matin on a pris le chemin des écoliers via le Somport (le col pas le tunnel) et nous sommes arrivé hier soir (18h) à Badalano où nous avions reservé un petit hotel… Bref il est 7h et nous allons nous mettre en route pour le circuit qui selon waze est à 27 kms…

A suivre….

Read Full Post »

Piste propre…

Rien a dire, dans 2 semaines je serai à Barcelone pour le GP… si vous comptez y aller faites-moi signe !

Les EL1 viennent de commencer, a plus !

Read Full Post »

2019-03 GP de Chine.

Pfff je suis débordé ! Je sais venant d’un mec qui ne bosse pas c’est difficile à croire, et pourtant !

Les qualifs nous on offert 10 bagnoles bien, rangées deux par deux d’après les statisticiens sur les 10 premiers (5 teams donc) c’est seulement la 2eme fois.

J’aimerais bien voir une victoire de Leclerc au moins ca changerait le paysage…

Bon allez rendez-vous demain matin 8h10 pour le départ !

 

Read Full Post »

2017-02 GP de Bahrein

Chers tous, je vous dois au moins de mettre un nouveau billet pour chaque GP.

Voici donc le 2eme de la saison et pardon de le mettre après les FP1 et FP2

Piste propre comme disait le boss 🙂

 

Read Full Post »

2019 c’est go !

11eme année du blog, 13eme saison consécutive pour moi depuis 2007… Je venais d’arriver en GB je suivais déjà le blog de Lionel que je « connais » depuis son époque Libé et son premier et superbe bouquin sur Ayrton « Trajectoire d’un enfant gâté »

(Pour moi le meilleur bouquin en français sur Senna)

Bref a force d’interventions sur #BordsDePistes j’ouvre mon propre blog au départ pour rester un point de contact entre les membres de la communauté qui s’est crée autour du blog de LF et puis pour  développer mes propres intérêts (je n’ai ni les connaissances de Lionel ni sa plume…)

Bref la passion n’est plus trop là et la lecture des billets de Lionel me manque…  Je me suis fait des vrais potes ici certains sont partis, certains sont toujours là je présume qu’ils ont pour moi la même affection que j’ai pour eux… alors ca vaut le coup de rester.

Vous êtes ici chez vous et comme toujours vous pouvez poster ce que vous voulez comme c’était le cas chez le boss.

Demain première qualif de l’année… Au plaisir de vous lire donc.

PS Cette annéé je serai au GP d’Espagne en mai (les 3 jours) si vous y allez aussi faites-moi signe…

Salut les gars, une bise à tous sans oublier JJPM et Parkinson.

Read Full Post »

Alonso.

Ce sera dimanche la dernière course de Fernando en F1, a cette occasion les langues se délient et je viens de trouver sur le site de la BBC un article d’Andrew Benson qui raconte un épisode mémorable de la saison 2007 pendant le GP de Hongrie.

Je le recopie ici pour le cas ou il disparaîtraitab du site BBC et je vous met le lien ICI 

 

 

The 2007 Hungarian Grand Prix has gone down in Formula 1 folklore.

Fernando Alonso took pole after holding up McLaren team-mate Lewis Hamilton in the pits so he could not get out for a final qualifying lap.

The following morning, before the race, Alonso and McLaren team boss Ron Dennis had a huge row. Alonso threatened to reveal potentially incriminating emails to do with the ‘spy-gate’ case. Dennis phoned FIA president Max Mosley to tell him what Alonso had said.

That led to a second ‘spy-gate’ hearing, which re-analysed the claim that McLaren had benefited from secret Ferrari technical information. There, unlike at the first hearing, McLaren were found guilty, fined $100m and thrown out of the constructors’ championship.

But people forget what triggered all that. And, until now, exactly what Alonso said to Dennis in that fateful meeting has never become public. This is the full story.

A trick – and then payback

Hungary was the 11th round of the championship. Tensions at McLaren were higher than ever. Dennis and Alonso were no longer really talking. And, six races on from Monaco, the drivers were in exactly the same position in the championship – Hamilton leading Alonso by two points.

Lewis Hamilton and Fernando Alonso both finished the 2007 season with 109 points, a point behind title winner Kini Raikkonen

Final qualifying that year ran to a bizarre and complicated procedure whereby drivers began the session with the fuel load with which they would start the race. They then drove around doing what were called ‘fuel-burn laps’ before setting the lap times that defined the grid. Before the race, drivers were allowed to refill their tanks with the amount of fuel used on the ‘fuel-burn laps’.

This system could only cause tension in a team, especially one with two drivers going for the championship.

Firstly, there was the question of how much fuel was in the car when the driver did his final qualifying laps – more fuel means a slower lap time.

Secondly, there was always an optimum time for a first pit stop in the race – and therefore an optimum number of fuel-burn laps. But two drivers in the same team could not stop on the same lap in the race. So how to decide who got to choose the optimum strategy?

McLaren’s solution to this after the controversy of Monaco was to ensure both drivers had equal fuel loads for their qualifying runs – and to alternate who had the favourable race fuel strategy. In Hungary, it was Alonso’s turn to have priority.

That should have meant that he left the pits first and did the most fuel-burn laps. This conferred a double advantage – it would not only give him a lighter car when he did his final qualifying run, but also more fuel for the first stint of the race.

But that is not what happened.

Hamilton left the garage first and was at the head of the queue waiting to go out at the start of the session, with Alonso behind. As soon as the cars had left the pits, the team radioed Hamilton to let Alonso past so they could run to the plan. But he ignored repeated requests. Dennis even came on the radio to him, but still Hamilton did not comply.

Alonso was now at a disadvantage – he would not only have more fuel in his car when he did his qualifying runs, but he would get less back for the start of the race. He was shouting on the radio, asking why Hamilton was not letting him by. Then, he took matters into his own hands.

Realising he had been tricked, Alonso worked out a way to pay Hamilton back. He slowed down, gauging it so that he was almost a lap behind Hamilton at the end of the fuel-burn phase, and pitted before him.

They went out to do their first qualifying laps, with Hamilton setting a faster time, before returning to the pits, Alonso a few seconds ahead on the road.

The team prepared to ‘stack’ the cars – service Alonso with fresh tyres before waving him out and then do the same for Hamilton, who was waiting behind him.

But after his tyres were fitted, Alonso stayed where he was. Ten seconds went by before he accelerated away – just long enough to ensure there was not enough time for Hamilton to get back on track in time to complete a second lap. On his own second lap, Alonso took pole.

« The problems had started before, » a source says. « This was just the final volcanic eruption. But Lewis started it. Let’s not forget that. If he had let Fernando past, there would not have been an explosion. »

Hamilton’s father Anthony went to see the stewards and lobbied hard for Alonso to be punished. The stewards called up the two drivers and asked them what had happened. They took everything into account, and gave Alonso a five-place grid penalty.

Alonso’s demand to Dennis revealed

The next morning, Alonso was still furious.

For some time he had been telling Dennis that he and Hamilton should not be racing each other. The pattern was obvious. They were taking points off each other, and the Ferrari drivers were still too close for comfort. If they were not careful, Alonso believed, they would end up losing a title they should win.

Alonso decided to play his hand. With his manager Luis Garcia Abad also in attendance, he had a meeting with Dennis a few hours before the race.

Alonso told Dennis he needed to right the wrong Hamilton had caused him the day before. Hamilton had double-crossed him on the fuel-burn laps, Alonso said, and now he had a penalty and was sixth on the grid. It was not right.

The relationship was already broken after Monaco. But what Alonso said next ensured on the spot that he would have to leave the team at the end of the year.

It is well known that Alonso threatened Dennis that if the team did not do what he wanted, he would reveal to the FIA emails he had that were relevant to the ‘spy-gate’ case, in which McLaren had recently escaped censure for one of their engineers possessing a document of confidential Ferrari technical information that ran to nearly 800 pages.

« Hi Lewis, Fernando wants to say something. » Ron Dennis puts on a happy face

But what exactly he asked them to do has previously been known only by a handful of privileged insiders.

Alonso insisted that McLaren make Hamilton run out of fuel in the race.

Dennis asked Alonso to stop talking. He called in Martin Whitmarsh, his second in command, and asked Alonso to repeat what he had just said. He did. Dennis sent Alonso and Abad away, turned to Whitmarsh and asked what he thought they should do.

Dennis said he thought they should phone FIA president Max Mosley. Whitmarsh agreed. They also both agreed that they could not allow Alonso to race. They could not have a driver blackmailing the team.

Dennis phoned Mosley and told him what had happened. Mosley asked him what he was going to do, then advised Dennis not to take Alonso out of the car.

Then FIA president Max Moseley with Ron Dennis at the 2007 Belgian Grand Prix

It is widely believed that phone call led to the second spy-gate hearing, at which McLaren were heavily punished. But Mosley says that is not true.

« I already knew about the emails, » Mosley says. Alonso had told Flavio Briatore, his former Renault team boss and his manager. Briatore, Mosley says, had told F1 boss Bernie Ecclestone about them, and Ecclestone had told Mosley, who had seen them before Hungary.

About half an hour after the meeting, Abad went back to Dennis and said that Alonso wanted to apologise – he had lost his temper and completely retracted everything he said.

Hamilton won the race from pole. Alonso finished fourth from sixth on the grid. After the race, Alonso shook Dennis’ hand and apologised in person for what he had said at the meeting that morning. Dennis said at the subsequent FIA hearing: « I put it down to the heat of the moment, in which he was angry. »

Mosley decided to launch a second spy-gate investigation. He demanded access to all McLaren’s emails and, a month after Hungary, the team were summoned to attend a second hearing. They were thrown out of the constructors’ championship, and fined $100m, less the money they would have earned from whatever position they finished in the championship.

Not long afterwards, Dennis met Alonso on neutral ground with their lawyers and negotiated an early release from his contract.

Both Alonso and Hamilton won one more race each that year, and ended up losing the title to Ferrari’s Kimi Raikkonen by a single point.

As the championship reached its climax, the arguments Alonso had been making to Dennis about his fight with Hamilton came true.

Although his relationship with the team was now totally broken, Alonso beat Hamilton in both Belgium and Italy. That left Hamilton leading Alonso by two points with three races to go.

In Japan, Alonso, his car damaged and lacking downforce after a collision with another driver, crashed in the wet trying to keep up with Hamilton, who won.

In China, Hamilton crashed in the pit lane coming in to change badly worn tyres on which the team had left him out too long trying to ensure he beat Alonso. Had they brought him in earlier, he would have been champion that day at the end of probably the greatest season by a rookie in history.

Hamilton won one world title during his six-year spell with McLaren – he should have had two

Then, in the final race in Brazil, Hamilton ran wide on the first lap trying to pass Alonso around the outside, dropped to the back of the field with a brief electronics glitch and recovered to finish seventh. Alonso’s race was trouble-free but he could not keep up with the Ferraris.

Felipe Massa dominated, but Ferrari delayed him at his final pit stop, allowing Raikkonen to win the race and the championship. Alonso and Hamilton were tied, one point behind, Hamilton classified ahead by virtue of having more second places.

A month after that, Alonso officially left McLaren, and for a long time no-one thought he could ever go back.

Voilà bien sur vos commentaires sont les bienvenus et même sollicités.

Read Full Post »

Monaco Ricciardo ?

Un petit billet pour vous faire une piste libre, vous remercier de passer ici, et vous dire que je suis vraiment content de vous voir, de vous lire au moins…

Donc c’est une belle opportunité pour Daniel, et je vous avoue que je lui souhaite cette victoire… En F1 depuis 2012 on est surpris de constater qu’il n’a que 6 victoires et deux poles….

Un petit tableau comparatif 2018/2017 (avant Monaco) en prime et je vous (nous) souhaite un bon GP à tous !

Read Full Post »

So what?

Un petit mot pour Ayrton en ce 1er mai, 24 ans déjà et toujours la même émotion… Salut l’artiste.

(Merci à Paul-Henri Cahier de m’avoir autorisé a reproduire son superbe close-up d’Ayrton)

Senna-Cahier

Mon petit bilan chiffré avant le retour en Europe… 4 GP les mêmes protagonistes que l’an dernier, une Ferrari qui est revenue au niveau de la Mercedes et une RBR qui performe malgré un moteur un peu léger et un pilote un peu… foldingue.

Petit tableau pour les 6 pilotes des 3 teams de tête en bleu le total des 4 premiers GP 2017, en jaune les 4 en respectant les circuits (en clair je ne compte pas la Russie et je la remplace par l’Azerbaïdjan).

  AUS 2
CHN
3
BHR
4
RUS
5
ESP
6 MCO 7
CAN
8
AZE
9
AUT
10
GBR
11
HUN
12
BEL
13
ITA
14
SGP
15
MYS
16
JPN
17
USA
18
MEX
19
BRA
20
ABD
    2017 2018  
L. HAMILTON 18 25 18 12 25 6 25 10 12 25 12 25 25 25 18 25 25 2 12 18 73 71      
  18 15 12 25                                 70        
V. BOTTAS 15 8 15 25   12 18 18 25 18 15 10 18 15 10 12 10 18 18 25 63 56      
  4 18 18                                   40   136 110 -26
D. RICCIARDO   12 10   15 15 15 25 15 10   15 12 18 15 15     8   22 47      
  12   25                                   37        
M. VERSTAPPEN 10 15   10   10       12 10   1   25 18 12 25 10 10 35 25      
  8   10                                   18   57 55 -2
S. VETTEL 25 18 25 18 18 25 12 12 18 6 25 18 15   12   18 12 25 15 86 80      
  25 25 4 12                                 66        
K. RAIKKONEN 12 10 12 15   18 6   10 15 18 12 10     10 15 15 15 12 49 34      
  15   15 18                                 48   135 114 -21

Bilan Mercedes perd 26 points mais ce n’est pas Ferrari qui les gagne puisque Ferrari en perd 21. RBR reste a peu près stable (-2). Ca fait donc 47 points perdus (62 si on ajoute les 15 perdus par FI…)  récupérés essentiellement par

McLaren 36 (+36) et Renault 35 (+29)…

Je ne vois rien d’exceptionnel au niveau des résultats ni pour Mercedes ni pour Ferrari et en tout cas le ressenti de domination rouge ne se retrouve pas dans les chiffres… 4 GP c’est beaucoup pour parler de facteur chance ou malchance (safety car, incidents de course…. blablabla…)

Et une piste libre pour les commentaires, une !

Read Full Post »

Calendrier 2018

Déjà la mi-février la présentation des monoplaces a commencé, bientôt les premiers essais hivernaux (26 février – 1er mars) et le premier GP dans un mois et une semaine (25 mars)… La onzieme saison de ce blog commencé en juin 2008 et que je néglige un peu depuis quelque temps… Heureusement que vous êtes là !

Le calendrier donc, avec les horaire pour l’Europe.

F12018

Read Full Post »

Il se passe des choses en ce moment autour de McLaren-Honda et du changement de moteur prévu pour 2018.

On apprend maintenant que Renault laisserait tomber RBR dès 2019, on ne sait toujours pas ce que Fernando Alonso va faire, j’ai entendu des bruits sur un retour de Porsche pour 2021… bref plein de surprises à venir et nous devrions avoir quelques infos dès demain…

HS Je ne sais pas pourquoi je ne peux plus deposer de commentaires sur mon propre site ! Et ceci sans aucun message d’erreur, bref je ne pige plus rien…

Piste propre pour les essais du GP demain matin.

Read Full Post »

Bon un billet pour rouvrir les commentaires qui se ferment au bout de X semaines…

Je vous avoue en ce moment et depuis le décès de ma mère je suis un peu en vrac… et cette saison ne m’enthousiasme pas… en plus ! Pas envie de fermer parce que moi aussi j’ai besoin de vous lire, je vous propose donc un truc… si vous voulez ecrire des billets envoyez me les en format word et je les publierai avec votre signature…

En attendant que la passion revienne…

Bien amicalement à tous

PS Vous vous en doutez c’est une photo de ma mère à 86 ans avant que la leucémie ne la détruise en moins de 9 mois. Saloperie…

Patrick / Ago

Read Full Post »

2017 c’est go !

Un petit billet en vitesse pour laisser une piste propre avant les qualif…

Je crois que les Merco seront encore devant…. on va vite le savoir maintenant !

Bon GP a tous, et vive 2017 !

Read Full Post »

Un billet pour attendre….

Ben la fermeture automatique des commentaires au bout de x jours vient de fermer de fait les commentaires sur mon blog…. J’ouvre donc ce billet pour laisser la piste ouverte. Merci à Sonic pour son SMS à l’instant….

Read Full Post »

Pour les amateurs, mes tableaux…2016_21-1

2016_21-4
2016_21-2

 

 

Read Full Post »

Nico Rosberg quitte la F1

Grosse surprise ! Incroyable !

….more to come

une piste propre pour en parler

Read Full Post »

Paddock Club GP d’Abu Dhabi

Piste propre pour le dernier GP de la saison. Nico saura t’il conserver son avantage ? On aura bientôt la réponse.

Read Full Post »

Classement-Dominos GP20 (BRA)

Belle course au final… frustrante au départ avec ses deux drapeaux rouges et un final enthousiasmant pour moi en tout cas…

Mes tableaux

2016_20-1

2016_20-3 2016_20-2

Read Full Post »

Paddock Club GP du Brésil

Une piste propre pour cet avant-dernier GP de la saison…. Une victoire de Nico pourrait arrêter le championnat avant la dernière course. Il y a d’autres possibilités puisque toute combinaison qui donne 6 points d’écart supplémentaires suffit…. 6-0, 8-2, 10-4, 12-6, 15-8, 18-12…

Pour ce GP encore seul Nico a son destin en main, Lewis lui est encore condamné à dépendre des résultats de son coéquipier ce qui doit être assez frustrant à vivre.

Les premiers essais c’est tout à l’heure, dans 2h30, à 13h.

 

Read Full Post »

Classement-Dominos GP19 (MEX)

Tellement de choses à dire après les « événements » de la nuit, j’y reviendrai probablement, mais tout de suite mes tableaux… Juste un petit point : Après 19 GP on peut comparer la saison 2015 et la 2016 sur la base du même nombre de GP

2016_19-1

2016_19-22016_19-3

 

Read Full Post »

Older Posts »